Strapping / Taping

Strapping :

Le strapping est la seule et unique technique d’immobilisation proposant du “sur mesure” ! Elle permet selon la pose de maintenir, stabiliser, suppléer ou renforcer une partie du corps qui provoque de la douleur, ou de limiter un mouvement certains angles.

En fonction de la pose, elle vous offrira différentes solutions en rapport avec votre besoin. On distinguera 4 grandes familles de montages:
Montages antalgiques : soulage immédiatement et rassure.
Montages thérapeutiques : pour favoriser la cicatrisation et la résorption d’un œdème.
Montages préventifs  : pour limiter et éviter les mouvements dangereux (douloureux et extrême), mais en permettant la fonction.
Montages éducatifs : pour faire ressentir les gestes à ne pas faire en les limitant.

Le strapping est fonctionnel dès son application. Il sera porté plus ou moins longtemps, suivant le problème rencontré. Les montages en strapping ne résistent pas à l’eau, il faudra alors les protéger et en prendre soin pour que leurs actions ne se détériorent pas. Si le mouvement est autorisé sans restriction, il faudra alors s’orienter vers le taping neuromusculaire.

 

• Doigts / orteils : 10 euros
• Chevilles / poignets / coudes : 20 euros
• Lombaires / épaules : 30 euros
• Genoux : 40 euros

Pour profiter du strapping, cliquez ici

 

Taping neuromusculaire :

Le taping neuromusculaire est l’utilisation de petites bandes de couleur que vous avez l’habitude de voir sur les terrains de football, aux Jeux Olympique, etc. Et bien cette méthode thérapeutique, préventive, antalgique, et rééducative, est maintenant à la portée de tous!

Selon la façon dont la/les bandes seront posés (l’orientation, le chemin, la tension…), elles vous offriront différentes solutions en rapport avec votre besoin. On distinguera 5 grandes familles de montages:
Montages drainants : pour améliorer la circulation veineuse ou lymphatique, et aider à la résorption d’un œdème ou le drainage d’un hématome.
Montages décontracturants : pour lutter contre une tension tissulaire/musculaire.
Montages tonifiants : pour assister, stimuler et ré-informer les tissus (muscles, tendons, articulations) et leur apporter un soutiens.
Montages antalgiques : pour creer un phénomène “d’aspiration” provoquant la décompression tissulaire, ce qui permet de soulager la douleur en allégeant les pressions exercées sur les tissus.
Montage correcteurs : pour modifier la tension des tissus ou les contraintes sur une articulation.

Le taping a besoin de mouvements et de temps pour être fonctionnel. Il doit être porté plusieurs jour car les effets s’obtiennent avec le temps (le matériel résiste à l’eau). Il agira grâce aux mouvements de tous les jours (la marche, activité sportive, appréhender un objet…). Si le mouvement n’est pas possible car la douleur nécessite une immobilisation, il faudra alors s’orienter vers le strapping.

 

• Petit montage : 3 euros
• Grand montage : 5 euros

Pour profiter du taping neuromusculaire, cliquez ici

 

source :  Le Strapping ou contentions souples – Christophe Geoffroy