Pourquoi faire de la musculation?

Pour bien des personnes la musculation est un sport inutile pour la vie de tous les jours. A vrai dire, à part faire joli, avoir des muscles pleins d’air ne va pas nous aider à monter les courses au 3eme étage, n’est-ce pas? Si je vous disais que toutes ces déclarations étaient erronées ? Si je vous affirmais l’inverse ? Vous allez voir que les atouts liés à la pratique de la musculation sont nombreux et pourtant méconnus du grand public.

 

D’un point de vue physiologique, par l’action de soulever une charge « inhabituelle », les fibres musculaires présentes dans nos muscles vont se casser à cause de cette contrainte. Pour pallier à ce « problème », le corps va se reconstruire. Mais il va également avoir la merveilleuse idée de vouloir fabriquer un nouveau matériel musculaire plus fort et plus résistant. Avec des muscles devenus plus forts, vous allez pouvoir soulever des charges plus importantes. De ce fait, vous allez détruire à nouveaux vos fibres musculaires et en reconstruire d’encore plus fortes. C’est ainsi par ce processus dAnatomie musculaire humainee destruction/reconstruction que vous allez gagner en force. Cette force, suivant le muscle travaillé, pourra se transposer dans la vie de tous les jours, comme lors des courses, pendant le travail de la terre ou tout simplement avec le ménage, et encore bien d’autres…
D’un point de vue anatomique, vos tendons font parties intégrantes de vos muscles. Chaque fibre musculaire est entourée d’une enveloppe. Les extrémités de ces enveloppes se rejoignent alors de part et d’autre du muscle pour former les tendons. Ceux-ci sont alors accrochés aux os pour permettre le mouvement. Lorsque vous cassez et reconstruisez vos fibres musculaires, vous renforcez alors non seulement vos tendons, mais aussi vos os !
Lorsque l’on se sédentarise ou que l’on vieillit, l’Homme a pris l’habitude de se reposer et d’éviter l’effort. Or, si on s’attarde aux phénomènes physiologiques de notre corps, on peut s’apercevoir qu’il détruit et rejette tout élément dont il n’en voit l’utilité. De ce fait, si notre masse musculaire n’est pas stimulée quotidiennement, le corps ne verra pas d’autre choix que de la diminuer, au profit malheureusement, de la masse adipeuse. En revanche, avec la musculation, vous allez pouvoir cibler et stimuler tous les muscles de votre de corps et ainsi les maintenir et éviter l’apparition précoce de la masse grasse.

Chaque extrémité des os est formée de cartilages, et s’emboitent entre eux en formant les articulations. Ces articulations sont alors entourées par une capsule renfermant un liquide améliorant sa fluidité, la synovie, et est maintenue par les ligaments. Avec les mouvements liés à la musculation, vous allez permettre à vos muscles d’entrer en action et de faire rapprocher les os, puis les éloigner. C’est par cette action que vous allez améliorer votre cartilage osseux ! En obligeant votre corps à sécréter de la synovie pour fluidifier la structure, vous allez éviter les frottements qui entrainent la détérioration du cartilage, ainsi que sa calcification. Vous allez alors retarder les symptômes de l’arthrose, ou les ralentir.

Une contraction musculaire commence par une impulsion électrique commandée par le cerveau, et est transmise via les neurones. Cette impulsion arrive au niveau du muscle et touche une partie de ses fibres musculaires. Lorsque vous faite de la musculation, vous améliorez la qualité et la fréquence de ces impulsions électriques, ce qui va permettre un recrutement plus important de fibres musculaires. En recrutant la totalité des fibres musculaires d’un muscle donné, le résultat sera une coordination inRecrutement fibres musculairestra musculaire (entre les fibres), mais surtout intermusculaire (entre les muscles) pour un mouvement plus fluide, coordonné et de meilleur qualité à tout âge.
De plus, chaque articulation dispose de capteurs appelés Organes Tendineux de Golgi, situés au niveau des ligaments et des tendons. Ils ont la particularité de renseigner l’articulation sur sa position dans l’espace. En effectuant des mouvements de musculation, principalement non guidés, on va améliorer leur sensibilité, et par conséquent permettre un gain d’équilibre au quotidien.

Pendant, ainsi qu’au fur et à mesure des séances d’entrainement, vous allez rechercher à battre votre précédente charge soulevée, d’augmenter votre nombre de répétitions sur un exercice, de diminuer les temps de repos entre les séries. Cette recherche est, d’une part primordiale dans la progression, et pour aboutir à votre objectif. Mais d’autre part, elle est aussi importante quotidiennement. Avec cet état d’esprit, vous allez stimuler la détermination, la ténacité et la soif de performance. Un sentiment d’accomplissement responsable du bien-être.
Parallèlement, à la suite de votre entrainement, votre corps va sécréter de l’endorphine, à environ 5 fois sa valeur de repos, en fonction de l’intensité et de la durée de votre séance. Cette hormone est responsable d’un effet euphorique, antalgique, et anxiolytique. Vous allez donc, pendant les heures suivant le sport, réussir à diminuer votre stress, les sensations de douleur, et augmenter votre sentiment de puissance, pour une relaxation optimale.

 

Les qualités de la musculation sont nombreuses, mais on peut d’ores et déjà affirmer qu’elle a un impact sur nos qualités musculaires, articulaire et osseuses, en améliorant très largement notre capital vieillesse, et en décuplant notre force.  Une optimisation du système nerveux avec la coordination et l’équilibre. Enfin elle peut aussi être importante au niveau psychologique, en apportant un sentiment de relaxation et d’accomplissement dans la recherche du bien-être.
Quant au développement du système cardiovasculaire, il sera abordé dans un prochain article « L’importance d’un entrainement cardio-vasculaire en musculation ».

 

Thomas Personal Trainer